Le cas des actions japonaises

Photo: Komatsu

Après le recul marqué des marchés mondiaux des actions, il est important de réévaluer le cas des actions japonaises au sein des marchés développés. Pour résumer, les marges des entreprises continuent à s’améliorer grâce à des restructurations continuelles, la génération de cash-flow est forte, les bilans sont solides et souvent exempts de dettes et les évaluations sont très basses. A l’avenir, les actionnaires vont ainsi progressivement obtenir des rendements toujours meilleurs. L’exemple suivant, fourni par John Seagrim de CLSA, le démontre en quelques mots.

Plus…

La domination des grands gérants d’actifs freine l’innovation

L’industrie de la gestion d’actifs a vécu une concentration sans précédent au cours des vingt dernières années, un phénomène qui s’est encore accéléré depuis la crise financière de 2008. On a ainsi assisté à la naissance de méga-marques mondiales qui ont attiré l’essentiel des flux de fonds, au point qu’aux Etats-Unis, les 10 plus grandes maisons de gestion collectent aujourd’hui près de 85% des flux totaux dans les fonds de placement.

Plus…

Petites valeurs suisses: de nombreuses perles injustement délaissées

Source photo: GS Swiss PCB

Les grandes capitalisations ont regagné du terrain en septembre. L’indice SMI des « blue chips » a ainsi progressé de +1.4% pendant le mois, surperformant l’indice SPI Extra qui a perdu 2.4%.

L’environnent de marché actuel reste dominé par la surperformance du secteur pharmaceutique et par la persistance d’un sentiment négatif à l’égard des valeurs industrielles. Les indices européens « value » se sont toutefois légèrement repris au cours du mois dernier, soutenus en grande partie par la hausse des prix du pétrole et la remontée du secteur de l’énergie qui a suivi.

Plus…

Les conséquences pour l’investissement de la proposition d’un budget de USD 200 milliards pour l’infrastructure aux USA

Copyright: Austrini. CC BY 2.0
  • Une refonte majeure des réseaux américains d’infrastructure est prévue si la législation est acceptée
  • Les actions du secteur des infrastructures ont des avantages démontrés pour les investisseurs
  • Des financements privés et des privatisations seront sans doute nécessaires
  • Les opérateurs étrangers expérimentés pourront-ils accéder aux travaux?

Le plan ambitieux du gouvernement US de remettre à niveau les réseaux d’infrastructure du pays au cours de la décennie à venir offre une énorme opportunité aux investisseurs, mais les incertitudes sont nombreuses: quelle part du cadre législatif  proposé sera finalement acceptée, comment investir et dans quels actifs et quel accès les opérateurs étrangers vont-ils être capables d’obtenir.Plus…

L’investissement basé sur la valeur dans les petites et moyennes entreprises suisses

Photo: Alps

Expliquez-nous votre stratégie. Qu’est-ce qui vous différencie des autres gérants du même domaine?

Chez QUAERO CAPITAL, nous croyons que les meilleures performances se trouvent souvent dans les sociétés qui sont le moins bien suivies. Bien qu’il n’y ait que 247 entreprises cotées sur le SIX Swiss Exchange, il y en a plus de 60 sur lesquelles il n’y a aucune couverture d’analyste. Une bonne partie de ces compagnies sont petites et présentent des problèmes de liquidité qui peuvent décourager les plus grands gérants de fonds. QUAERO CAPITAL peut utiliser sa taille à son avantage pour investir dans des entreprises dans lesquelles les autres ne peuvent pas aller.

Plus…

Les effets pervers des bonnes intentions

QUAERO Capital - Word from the CEO
Photo: DR

Entrée en vigueur au 1er janvier 2018, la nouvelle législation européenne, dont fait partie MiFID II, régit désormais l’activité du monde financier, non seulement dans l’UE, mais également en Suisse pour tous ceux qui ont une activité en Europe. Conçue avec les intentions les plus louables, cette nouvelle réglementation a malheureusement des effets pervers qui risquent d’aller à l’encontre de leur but recherché : la protection des investisseurs.

Plus…

Nouveaux investissements dans des petites valeurs suisses

Photo: Pilatus Aircraft

A la suite de plusieurs visites d’entreprises et profitant de prix à nouveau attractifs, nous avons investi dans trois titres suisses pour notre stratégie European Small Companies : le spécialiste des matériaux composites Gurit, la banque privée EFG International et le fabricant de machines de haute précision Tornos. Avec 69 titres en portefeuille au total, nous allons désormais élaguer les plus petites positions au cours des prochains mois.

Plus…

LISEZ LES MENTIONS LÉGALES ICI. Cet article  n’est destiné qu’à des investisseurs qualifiés. Les vues exprimées sont celles de l’auteur et peuvent avoir changé depuis la rédaction.