Analyse & Intégration ESG

Après être devenu signataire des UN PRI en 2015, QUAERO CAPITAL a entamé une revue approfondie de notre intégration de l’analyse ESG au sein de notre processus d’investissement.

Intégration de l’analyse ESG dans les stratégies d’investissement

Nous avons pris des mesures pour structurer notre évaluation ESG de chaque société détenue dans nos portefeuilles, afin de mieux la documenter à travers un modèle propriétaire et de partager l’information au sein de l’organisation. Il existe peu d’agences externes qui couvre l’univers d’investissement de plusieurs de nos stratégies d’investissement, la couverture diminuant le plus souvent avec la capitalisation boursière. Lorsqu’il y a une couverture, nous avons été déçus par la qualité du travail sous-jacent.

Notre décision de ne pas utiliser de sources ESG externes n’est pas uniquement due à une faible couverture, car nous mettons également en question l’avantage d’externaliser cet input fondamentalement important pour tout processus d’investissement en dehors d’une stratégie quantitative. Nous sommes toutefois intéressés à étayer notre approche à l’aide de données externes, ce que nous faisons à l’aide d’une vérification de portefeuille effectuée par Conser Invest (un cabinet d’experts en investissement durable basé à Genève), qui collecte des données dans le marché afin d’établir une opinion du « consensus » sur nos portefeuilles. Ceci nous permet d’éviter un biais de fournisseur. Les données que nous recevons suite à ces contrôles de portefeuilles nous aident à identifier les domaines où nous avons une appréciation différente du reste du marché.

Notre analyse ESG est complétée par l’analyste ESG avec les équipes de gestion, chez qui la connaissance de l’entreprise est la plus grande. Les sociétés publiant de plus en plus d’informations dans ce domaine, nous adaptons notre approche pour nous concentrer sur les facteurs principaux grâce à la perspective spécialisée de notre analyste ESG.

Cette approche garantit que nous concentrons notre temps et notre énergie sur les facteurs qui sont financièrement les plus matériels pour la réussite financière de la société. Notre analyse suit une structure propriétaire, qui permet la comparaison, souligne les zones de risques et signale la nécessité d’entamer un dialogue avec le management.

Nous structurons notre évaluation en fonction de la cohérence entre leurs politiques et leurs actions et selon si ces politiques sont suffisantes pour leur activité. Nous demandons:

  • Quelle sont leurs politiques pour gérer les risques ESG identifiés?
  • Quelles sont les initiatives spécifiques prévues pour permettre à l’organisation de satisfaire les politiques fixées?
  • Quels systèmes de gestion sont-ils en place pour surveiller et gérer le succès de ces initiatives?
  • Qui est responsable de la mise en oeuvre de la politique et des initiatives, et a-t-il une séniorité suffisante?

Le Double Objectif de l’analyse environnementale

Nous regardons une entreprise à travers la loupe des critères ESG selon deux axes: l’impact qu’elle a sur l’environnement et l’impact que l’environnement pourrait avoir sur elle. Tous deux peuvent conduire à des risques significatifs pour leur activité.

Nous cherchons à comprendre en quoi la compagnie fait des efforts pour réduire son empreinte et son impact sur l’environnement – quelles sont ses politiques, quelles sont les initiatives en cours, comment mesure-t-elle ses progrès et qui est responsable de la mise en oeuvre?

Nous voulons aussi comprendre comme le climat affecte son activité. Le changement climatique et ses effets secondaires vont impacter de nombreux secteurs et entreprises. Un bon exemple est l’industrie agroalimentaire, qui est affectée par la sécheresse à long terme qui touche plusieurs régions du fait du changement climatique.